Le chantier de juillet – Jour 1

Ces 8, 9 et 10 juillet, nous sommes heureux de réunir (à Coutisse, chez Alexandre) toute l’équipe qui crée les sculptures du Chemin de cailloux, et de vous donner des nouvelles de ce beau projet !


Voici comment s’est déroulé le premier jour de chantier :

Francesca a emmené son matériel de dorure, et a réalisé toutes les étapes qui permettent de mettre de l’or sur nos sculptures : d’abord bien nettoyer la face à dorer, ensuite appliquer la « mixion » (une sorte de vernis qui permettra à l’or de tenir sur la pierre). Et ensuite appliquer les feuilles d’or (fines et fragiles) avec des outils très précis et très doux. C’est un travail délicat, surtout quand un grand vent se lève, comme aujourd’hui ! Mais aucune feuille d’or ne s’est envolée, car ici, on fait du travail de pro !

Marco, de son côté, a commencé à travailler sur la pierre à mots que Alexandre a fini de sculpter. Elle a une forme magnifique, comme le dos d’une baleine. En trois jours, Marco va graver un ensemble de phrases qui ont été écrites par les habitants, dans toutes les langues du quartier. C’est une technique qui demande beaucoup de précision et de savoir-faire, car il utilise de l’acide pour graver, et il faut préparer longuement la pierre avant la gravure. Les étapes de ce jour : nettoyer la pierre … découper les phrases sur le vinyle … choisir à nouveau la disposion des phrases pour qu’elles soient en accord avec la forme de la pierre … coller chacun des morceaux de vinyle sur la pierre … enlever le négatif … appliquer le vernis protecteur … après séchage, enlever chaque lettre soigneusement … fin de l’étape !

Alexandre, lui, a continué à enlever patiemment des « couches » de pierre. Certaines sont presque terminées, comme la Pierre à Mots. D’autres vont encore recevoir beaucoup de coups de burin, marteau, disqueuse, meuleuse. Nous entendons chanter ses différents instruments tout au long de la journée, et le voyons, tel un titan, s’attaquer à ces grosses pierres, bien plus vieilles et bien plus dures que lui. Petit à petit, elles s’adoucissent sous ses mains, et nous laissent voir des courbes très douces. C’est curieux comme ce travail très lourd et très bruyant devient finalement très fin et apaisant.

2 réflexions sur “Le chantier de juillet – Jour 1

  1. waouh faire entrer des mots , des maximes , des poésies dans ces pierres qui ont passé leur vie à enregistrer le temps
    bravo à toute l’équipe. Cie mpane

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s